mai, 2008

Si Versailles m’était conté…

Avertissement : Ce billet comporte des scènes de nudité.

Salut les poules aux oeufs d’or, aujourd’hui nous allons traiter de l’épilation du maillot et de toutes ses variantes.

En effet, pour certains, les subtilités du vocable concernant le débroussaillage de la zone tabou qu’on l’appelle « maillot » pour faire plus commode, demeurent une grande interrogation.
Que nenni les amis, nous allons combler vos lacunes avec des jolies images, et désormais plus d’excuses pour arborer le tablier du forgeron cher à nos bisaïeules. En gros, on fait le ménage !
Il y en a pour tous les goûts… et toutes les bourses, si j’osais. 

61

Petit homme vert

Un intrus s’est glissé sur cette photographie.
Sauras-tu le retrouver ? 

46

Coupure d’eau

90